Livre : « Entrepreneuriat au Mali », un guide-conseil qui forme, informe et avertit l’entrepreneur.


Le livre « Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir » du jeune financier Malien Hamidou Dicko paru chez La Sahélienne est un ouvrage de 97 pages qui élucide l’écosystème entrepreneurial malien tout en proposant des stratégies à adopter pour la création et la meilleure gestion d’une entreprise. 

L’écosystème entrepreneurial malien doté pourtant d’un fort potentiel reste mal ou peu exploité pour différentes raisons comme la mauvaise connaissance des atouts, des structures clés, des textes, des procédures, des dispositifs, des offres de financement, négligence des certains paramètres importants à intégrer, mauvaise appréhension des bonnes pratiques de l’entrepreneuriat « formel ». Des points entre autres auxquels l’auteur de cet ouvrage de poche tente d’apporter une réponse à travers une étude pragmatique de l’écosystème entrepreneurial malien.

Qui parle d’entreprenariat parle d’un climat économique favorable. L’ouvrage « Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir » livre une étude renseignée sur la structure de l’économie malienne en se basant de la répartition du produit intérieur brut (PIB) entre différents secteurs d’activité tout en orientant vers certains domaines d’activités favorables à l’investissement. Aussi, Hamidou Dicko donne des indices par exemple le taux de l’évolution démographique estimé à un peu plus de 3% par an, une population majoritairement jeune (près de 70%) et plus de 300 000 nouveaux demandeurs d’emploi. Des statistiques qui  montrent à suffisance le besoin  de développer l’entreprenariat et d’encourager les investissements privés.   

Le livre attire également l’attention sur certaines contraintes auxquelles l’environnement entrepreneurial malien reste confronté telles que l’insuffisance des infrastructures, la dépendance à l’importation, la faiblesse du pouvoir d’achat, une économie peu diversifiée  ou encore l’insécurité et l’instabilité politique. Des insuffisances qui selon l’auteur peuvent être surmontées et dont certaines peuvent même constituer des opportunités pour un entrepreneur, qui doit surtout intégrer ces paramètres dans la conception de son business modèle ou de son idée d’entreprise afin de bien évaluer ses besoins d’investissement entre autres, d’éviter ou de se couvrir contre certains risques.

« Mieux comprendre les acteurs en présence »

L’entreprenariat commence naturellement par la création d’entreprise. Cet aspect ne reste pas en moins dans le livre de Hamidou Dicko qui fournit assez d’informations sur la l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali)  en mettant en exergue la procédure, la création d’entreprise ainsi que les autres services de cette agence, à savoir notamment l’autorisation d’exerce, l’agrément au code des investissements et conseil et information à travers la mise à  disposition d’ informations pertinentes sur le climat des affaires ainsi que sur les opportunités d’affaire au Mali. 

«Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir » donne également des informations utiles sur le code des investissements, le code des impôts, les marchés publics et partenariats public-privé, le marché de l’emploi et la qualité des ressources humaines, les offres et dispositifs de financement disponibles,  la culture du crédit, la constitution d’un dossier de crédit bancable, entre autres.  

Le livre recense certaines pratiques et comportements au sein de certaines entreprises maliennes. La culture entrepreneuriale et du management est l’un des gros obstacles pour l’épanouissement de ces entreprises. Par exemple, la gestion des entreprises par leurs promoteurs sur lesquels repose la vie de  l’entreprise et le nombre réduit de l’effectif. Aussi, d’autres aspects comme l’organisation et l’informatisation font défaut au sein de la plupart des entreprises maliennes.

« Un livre très instructif qui permettra aux novices dans l’entrepreneuriat au Mali de mieux comprendre les acteurs en présence, les procédures et les dispositifs utiles au développement de leur projet. Un grand merci pour cet ouvrage très pédagogique », peut-on lire, parmi les avis sur le livre, ce message de l’union des ambassadeurs, association de professionnels et d’entrepreneurs issus de la diaspora malienne.

Un entrepreneur selon l’auteur lui-même est une personne informée et avertie. Alors, ce livre est un guide-conseil qui vous informe et vous avertit pour réussir dans l’entreprenariat au Mali. Il est disponible chez l’éditeur (La Sahélienne) et dans des librairies à Bamako.    

Youssouf Koné

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article