Mali : Désormais libres de leurs mouvements, Bah N’DAW et Moctar OUANE bénéficieront des statuts d’anciens Chef d’État et Premier Ministre


Assignés à résidence depuis le 27 mai, soit deux jours après être demis de leurs fonctions, l’ancien Président de la transition Bah N’DAW et l’ex Premier ministre Moctar OUANE sont désormais libres de leurs mouvements et bénéficieront des droits attachés à leurs statuts d’ancien Chef de l’État et ancien Premier ministre.

« C’est avec soulagement que j’ai accueilli l’annonce, cet après-midi, de la levée par le Gouvernement des mesures restrictives qui nous avaient été imposées au Président Bah N’DAW et à moi-même depuis le 28 mai 2021 » s’est soulagé l’ancien Premier Ministre Moctar OUANE. En effet, l’information a été confirmée par le Comité de Suivi Local de la Transition au Mali à travers un communiqué ce 27 août. Cette commission de la CÉDÉAO se félicite de la décision du gouvernement malien de lever toutes les mesures restrictives concernant l’ancien Président de la transition Bah N’DAW et l’ex Premier ministre Moctar OUANE. Le Comité de Suivi Local de la Transition au Mali se réjouit également des dispositions prises par le gouvernement pour assurer à ces personnalités, le bénéfice des droits attachés à leur statut d’ancien Chef de l’État et d’ancien Premier ministre. Par ailleurs la CÉDÉAO à travers le Comité de Suivi Local de la Transition au Mali, réitère son appui au processus de transition au Mali. À cet effet, le médiateur Goodluck JHONNATHAN est attendu à Bamako la semaine prochaine.

Il est à rappeler que la CÉDÉAO avait sommé les autorités de la transition malienne de fournir des éclaircissements avant le 28 de ce mois, sur l’assignation à résidence des deux personnalités qui sont désormais libres.    

Abdoulaye Konimba KONATÉ

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article