Tension au sein de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton : Deux hommes pour un fauteuil ?


Bakary  TOGOLA est- il de retour sur son fauteuil de président de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali ? Il y a de cela quelques semaines que des informations circulent, relatant un possible retour de l’ancien détenu. Pourtant Bakary KONÉ, l’actuel président de la C-SCPC n’a pas l’air de raviser.

Qui de Bakary TOGOLA et Bakary KONÉ est réellement  le Président de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton ?

En effet, après l’élection, juillet dernier de l’actuel Président Bakary KONÉ qui a triomphé avec 13 voix contre 7 pour son adversaire TOGOLA, la tension entre les deux parties ne ce cessent de grimper

Le camp TOGOLA dénonce « l’illégitimité du nouveau bureau mis en place qui n’est pas reconnu par le gouvernement de transition ». De ce fait, l’ancien détenu aux dires de ses adversaires, serait sous l’impulsion et l’instigation de Nango DEMBÉLÉ, le Directeur Général de la Compagnie Malienne de développement des Textiles  (CMDT), ce dernier l’aurait motivé à créer  un bureau parallèle.

De l’autre côté, l’actuel Président Bakary KONÉ monte sur ses grands chevaux, au cours d’une conférence de presse ce jeudi 26 août, il hausse le ton et charge Bakary TOGOLA  en affirmant  que  : «  Quand vous tuer un mouton, c’est normal qu’il se débatte ».

Lors de cette même conférence, le président KONÉ et ses camarades rassurent  « Nous ne doutons point de notre légitimité vis-à-vis de la loi régissant les sociétés coopératives ». 

Aux yeux des membres du nouveau bureau, Bakary TOGOLA est appuyé dans cette aventure par le Directeur Général de la CMDT, Nango DEMBÉLÉ qui affirment – ils, s’immisce dans la gestion de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton. A cet effet,  l’équipe du nouveau président met en garde : « nous rappelons à Nango DEMBÉLÉ qu’aucun texte légal n’autorise la CMDT à s’immiscer dans la mise en place des structures faitières des producteurs ; qu’il relise les fonctions et missions de la CMDT. Nous lui avons adressé une lettre de mise en garde. Si jamais il s’entête, nous allons lui prouver que la filière nous appartient. Nous ne lui laisserons pas faire».

Du reste, tout porte à croire que  les deux Bakary KONÉ et TOGOLA  peuvent certes partager le même prénom, mais sont très loin de partager le fauteuil du président de la  Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali, car le pouvoir a -t -on l’habitude de dire « ne se partage pas ».

 

 

Abdoulaye Konimba KONATÉ 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article